Le Dicamba, que penser de cet insecticide de Monsanto

Depuis, plusieurs mois, de nombreux articles de presse parlent d’un ancien insecticide remis au gout du jour par Monsanto.

Pour remplacer le glyphosate (RoundUp), Monsanto cherche à diffuser le pesticide Dicamba et a déclenché une nouvelle polémique notamment aux USA (après plusieurs milliers de plaintes, il vient d’être banni de l’état de l’Arkansas suite à une action en justice).

Ce pesticide a à priori quelques défauts

  • Sa volatilité impacte les autres plantations environnantes
  • Comme le glyphosate, me Dicamba est utilisé avec des OGM modifiés pour le supporter et il est également utilisé pour des traitements complets qui tuent toutes les plantes
  • Je n’ai pas trouvé d’article émanent d’autorités sanitaires donc la véracité de cette information n’est pas certaines, mais de très nombreux sites indiquent qu’il n’est pas du tout anodin pour l’être humain avec de très nombreuses pathologies liées à son utilisation (cf article wikipédia)

 

A chacun de se faire son opinion.

L’objectif principal de cet article est de vous faire connaître cette polémique car comme l’a si bien dit Josette qui m’a donné cette information, « Je ne sais pas quelle est TOUTE la réalité de ceci, mais je pense qu’il doit y avoir au moins un peu de vrai. » !

 

Jean-Louis RATAIL, membre de la commission éco-citoyens.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Dicamba, que penser de cet insecticide de Monsanto »

  1. ‌Bonjour à tous , Au sujet de ce Dicamba , comment ne pas se poser de questions sur ses  dangers quand on pense que le plus connu te le plus employé et aujourd’hui interdit c’est le DDT!!! Ci dessous un article de l’Agence de Santé Publique France . A Méditer . Bonne journée. A . Berger  

    que deviennent les pesticides organochlorés dans l’environnement ?

    Les pesticides organochlorés entrent dans l’environnement suite à l’application directe, le dépôt de déchets contaminés dans des décharges, des émissions d’incinérateurs et des émissions industrielles qui produisent ces produits chimiques. Ils peuvent être fixés sur des sols pendant des années.  Ils peuvent également être transportés dans l’air sur de longues distances.  Dans les systèmes aquatiques, les pesticides organochlorés sont fixés sur les sédiments dans l’eau et s’accumulent alors dans les poissons et les mammifères marins.  La plupart d’entre eux sont des polluants organiques persistants (encore appelés POP) et s’accumulent dans la chaîne alimentaire. Du fait de leur toxicité et de leur persistance dans l’environnement, plusieurs pesticides organochlorés font l’objet d’interdiction au niveau européen et international afin de réduire et/ou éliminer leurs rejets dans l’environnement. À ce titre, ils font l’objet de contrôles internationaux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s