22 mai 2017, Journée internationale de la diversité biologique

Nous célébrons aujourd’hui 22 mai 2017, la Journée internationale de la diversité biologique.

Cette journée instaurée par l’ONU a pour thème 2017 : Biodiversité et tourisme durable.

Je vous recommande de consulter les pages des sites des grandes organisations mondiales à ce sujet :

 

Cette journée est destinée à attirer notre attention sur l’importance de la biodiversité.

 

Bonne lecture.

Sentier le long de l’Azergues : la suite

Malgré les caprices de la météo qui nous ont obligés d’annuler la journée du 12 mai, nous avons pu avancer sur la construction des passerelles le long de l’Azergues entre le Four à Chaux et le Pont de Morancé.

Nous nous sommes retrouvés le 19 et le 20 mai pour deux journées de travail en commun sur ces passerelles.

Ce travail en commun a été efficace, plein d’enseignements et très intéressant.

Voici un bref résumé de ces journées.

 

 

La passerelle située au niveau de la frayère à brochets

Comme vous pouvez le constater, à notre arrivée le matin du 19 mai, nous avons dû braver les éléments !

P1010753.JPG

Le mauvais temps n’ayant en rien altéré notre bonne humeur et notre courage, nous avons pu pratiquement terminer cette passerelle dans la journée (il ne reste plus qu’à fixer deux poteaux au milieu de la passerelle et à fixer la corde garde-fou).

Ce chantier a nécessité

  • De creuser avec barre à mine et pelles pour mettre en en place les poteaux qui tiendront la corde garde-fou,
  • De couper puis de visser les planches d’acacia de 4 ou 5 centimètres d’épaisseur qui recouvrent la passerelle (voir photo à mi-réalisation ci-dessous)

DSC00887.JPG

  • De passer un moment très convivial, notamment lors du repas en commun fortement amélioré par la flammekueche et le gâteau que nous a apportés Jany.

P1010754.JPG

Le résultat est conforme à nos attentes avec une belle passerelle qui va faciliter ce passage du chemin, en évitant de passer dans une zone très boueuse voir dans l’eau !

Pendant que nous travaillons sur cette passerelle, Thibault RICHARD, notre interlocuteur du SMRPCA et les brigades vertes ont abattu des faux-acacias (qui étaient morts) pour constituer l’ossature de la seconde passerelle, et positionné ces arbres.

La passerelle qui enjambe le ruisseau des gouttes

Thibault nous avait averti que les arbres utilisés pour faire l’ossature de la seconde passerelle n’étaient pas très droits.

En effet à notre arrivée le 20 mai matin, nous avons tout de suite pu voir qu’un tout autre chantier était à réaliser.

L’hétérogénéité des arbres constituant l’ossature a nécessité une grande ingéniosité de la part de Thibault et des différents participants, avec quelques points importants de ce chantier.

  • Thibault nous a montré toute sa dextérité avec sa tronçonneuse pour rectifier les troncs afin qu’à partir de quatre troncs biscornus,

P1010759

P1010762.JPG

  • Nous arrivions à mettre en place quatre traverses à peu près horizontales en utilisant selon le cas des tire-fonds de grande taille, des tiges filetées, des morceaux de bois complémentaires pour faire une cale, …

P1010773

  • Sur lesquelles nous avons assemblé de grandes planches pour constituer le platelage de cette passerelle

P1010775

  • Et tout ce travail dans la bonne humeur et la convivialité

P1010764.JPG

Néanmoins, pour finir le travail, il nous a manqué la journée de travail du 12 mai annulée à cause de la météo et quelques matériels (planches, serre câble, …).

Il faut donc que nous prévoyions une dernière journée de travail en commun sur cette passerelle pour ensuite avoir le plaisir de vous annoncer officiellement l’ouverture de ce nouveau chemin (sachant que vous pouvez d’ores et déjà aller voir le chantier si vous le souhaitez).

Surveillez vos mails dans les jours à venir car dès que Thibault RICHARD nous aura transmis les dates qui sont possibles pour lui, nous vous proposerons une participation à cette journée active, éco-citoyenne et conviviale.

 

Pour finir, ces journées de travail en commun ont été un plaisir pour tous les participants car elles nous ont permis de faire une activité très sympathique, dans un contexte très agréable.

Au plaisir de vous écrire de nouveau à ce sujet.

 

Jean-Louis RATAIL, avec les complicités amicales de Patrick TISOPULOT et de Louis GRAILLE.

 

10 mai 2017, Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs 2017

Cette information peut vous paraître anodine, mais la migration des oiseaux est très importante pour notre biodiversité.

Quand nous regardons localement, de nombreux oiseaux migrateurs sont visibles sur Marcilly avec par exemple, les hirondelles et martinets, les aigrettes garzettes, les œdicnèmes criards, les cigognes, les grives, les canards, les sarcelles, les oies, les grues cendrées, les milans, les palombes, …

Qu’est-ce que la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs 2017 ?

Lancée en 2016, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs (JMOM) est une campagne de sensibilisation annuelle et mondiale qui informe le public sur le besoin de protéger les oiseaux migrateurs et leurs habitats. Cette campagne est organisée conjointement par les Secrétariats de la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) et de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), deux traités internationaux administrés par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) – et est soutenue par un nombre croissant de partenaires.

 

Prenez part à la célébration de l’une des merveilles de la nature à l’occasion de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs ! Autour du 10 mai 2017, montrez votre engagement en organisant des activités éducatives, des séminaires, des balades d’observation, des concours, des expositions d’art ou d’autres événements afin de sensibiliser le public à la conservation des oiseaux migrateurs.

Depuis plus de dix ans, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs (JMOM) informe et sensibilise sur le besoin de protéger les oiseaux migrateurs et leurs habitats, sur les menaces auxquelles ces oiseaux sont confrontés, sur leur importance au sein de notre écosystème, et sur la nécessité de coopérer au niveau international afin d’assurer leur conservation. Le 10 mai est la date officielle de célébration, mais des activités peuvent également être entreprises autour de cette date, et même à tout moment de l’année selon la région concernée, afin de prendre en compte les différentes périodes de migrations dans les différentes régions du monde.

Chaque année, à l’occasion de la JMOM, des organisations, des gouvernements et des citoyens du monde entier organisent des évènements dédiés aux oiseaux migrateurs. Depuis les débuts de la JMOM en 2006, des évènements ont déjà été organisés dans 139 pays, et cette année, nous espérons toucher encore davantage de personnes à travers notre campagne mondiale.

Avec le slogan 2017 « Leur Avenir est Notre Avenir – Respectons la planète, pour les oiseaux migrateurs et pour les hommes », la Journée mondiale des oiseaux migrateurs met en avant le thème du « Développement durable pour la faune sauvage et pour les humains ». Ce thème est lié aux Objectifs de Développement Durable des Nations Unies et met en évidence l’interdépendance homme-nature, et plus particulièrement entre les êtres humains et les oiseaux migrateurs, qui partagent la même planète et les mêmes ressources limitées. L’activité humaine peut avoir un impact négatif sur la migration des oiseaux, contribuant à mettre leur survie en péril, alors que l’humanité bénéficie de leur existence même à bien des égards ! La campagne 2017 vise à démontrer que la conservation des oiseaux migrateurs contribue à la bonne gestion de nos ressources naturelles et participe ainsi à un développement durable – et qu’elle est donc cruciale pour l’avenir de l’humanité.

Travaillons-nous ensemble pour la conservation des oiseaux migrateurs et de leurs habitats partout dans le monde ! Et n’oubliez pas,

Leur Avenir est Notre Avenir !

Pour en savoir plus, enregistrer votre événement et commander des affiches, veuillez consulter : www.worldmigratorybirdday.org

Les Pépites, film débat à Chazay le 5 mai 2017

Sur les recommandations de Jany, je vous signale que le vendredi 5 mai 2017 à 20h30, un film débat est organisé au Ciné de Chazay autour du film « Les Pépites » de Xavier de Lauzanne dont voici le synopsis.

Résultat de recherche d'images pour "les pépites bande annonce"

Aujourd’hui, ils ont 25 ans et finissent leurs études ou commencent à travailler. Tous, lorsqu’ils étaient enfants, devaient fouiller, pour survivre, dans la décharge « à ciel ouvert » de Phnom-Penh, au Cambodge. C’est là que Christian et Marie-France, un couple de voyageurs français, les rencontrent, il y a plus de vingt ans. Ils décident alors de se battre sans limite pour sortir ces enfants de cet enfer. A ce jour, ils ont permis à près de 10.000 enfants d’accéder à l’éducation pour se construire un avenir.

Pour vous convaincre d’assister à ce film débat, n’hésitez pas à regarder la bande annonce de ce film « Les Pépites ».

Vous découvriraient la formidable action qu’ont eu Christian et Marie-France !

 

Jean-Louis RATAIL, membre de la commission éco-citoyens.

Journal des actions locales de l’agenda 21 du Bois d’Oingt

Nos voisins du Collectif des Beaujolais, Pierres Dorées, Vallée d’Azergues nous ont indiqué la semaine dernière quelques informations qu’il nous parait pertinent de vous indiquer.

En premier lieu, ce collectif organisé une Réunion autour du Développement Personnel répartie en deux phases

  • Un point et une mise en commun des projets sur les 4 volets (cf document Quelles actions locales après notre rencontre du 15 octobre 2016) qui ont émané des ateliers post diffusion du film « En Quête de Sens », le Mardi 2 Mai 2017 à 20h00 à la salle Bruno Charvet, Mairie du Bois d’Oingt
  • Puis à partir de 20h30 (même lieu), ce collectif invite les participants, portés par l’énergie du printemps, à venir développer vos aspirations en terme de Développement personnel, pour en favoriser sa concrétisation au niveau local.

D’autre part, ce même collectif utilise un moyen de communication original dans une logique de « tableau blanc » pour présenter les actions et actualités de leur collectif.

Un tel support peut être mis à jours à plusieurs et peut être intéressant à regarder pour organiser les actions opérationnelles de notre propre Agenda 21.

 

Jean-Louis RATAIL pour la commission éco-citoyens

Retour sur la Projection de l’éveil de la permaculture

La soirée du vendredi 14 avril de Projection de l’éveil de la permaculture au Bois d’Oingt a été un grand succès avec une salle comble (125 participants) qui ont pu profiter de ce film et ensuite échanger avec Clément Fleith (co-auteur du film).

Parmi les éco-citoyens Marcillois, Ghislaine et Sylvain GOUBEAU ont participé à cette soirée qui était visiblement très intéressante.

Voici ci-dessous quelques informations qui leur ont été communiquées par mail par les organisateurs de cette soirée :

 

Jean-Louis RATAIL pour la commission éco-citoyens

Mon potager sans pesticide

Lors de la journée du 23 avril « les Jardiniales », organisée par Mines de Liens, j’ai pris une brochure « Mon potager sans pesticide » sur le stand de la FRAPNA.

Ce document destiné à des jardiniers amateurs comporte 24 fiches pratiques sur

  • Les grands principes du jardinage naturel
  • Les ravageurs du jardin
  • les maladies du jardin

Vous trouverez ci-dessous le lien sur une page vous permettant de télécharger ce document qui donne des conseils pratiques accessibles à tous pour un jardinage naturel.

http://www.frapna-zeropesticide.fr/amateurs/pour-aller-plus-loin/ 

Pour information, un autre document « Du jardin d’ornement au jardin vivant » est disponible également à partir de cette page.

Bonne lecture et bonne mise en pratique.