Fiche action 5 – Relier l’Atelier TAP sur le développement durable à l’Agenda 21 du village

Les TAP, temps d’activité périscolaire, ont été instaurés à Marcilly dans le cadre de la mise en place à l’école de la semaine à 4 jours et demi.

Parmi les TAP réalisées, Jany LESEUR a animé les TAP concernant le développement durable depuis 2015.

 

Pour vous donner un aperçu de ces TAP et de leur intérêt, nous vous recommandons de visionner la vidéo suivante postée sur Youtube

 

Vidéo de la TAP Développement durable Ecole de Marcilly 2015

 

Ces TAP ont été organisées en s’appuyant sur la thématique suivante : Le développement durable … de l’école à la vie et de la vie à l’école.

Parmi les objectifs de ces TAP, Jany a beaucoup insisté sur la nécessité de gagner la confiance des élèves, pour leur donner envie d’agir pour un monde meilleur, tout en s’amusant et en passant de bons moments.

Ces TAP ont conduit à avoir des moments de partage et de découvertes avec les acteurs du village. Ceci a permis aux enfants de s’émerveiller chaque fois sur des sujets différents et ainsi de mieux comprendre les enjeux d’aujourd’hui (liés au climat, à l’énergie, à l’environnement et aux inégalités) mais surtout à s’intéresser et à participer aux solutions dès aujourd’hui  pour demain!

 

Par exemple, durant les périodes 2014/ 2015 et 2015 / 2017, les enfants ont ainsi pu découvrir

  •  La saisonnalité des pommes et l’arboriculture avec la visite d’un verger
  • La pêche à la ligne à l’étang de Marcilly
  • Les pépinières de la Grande Gay (IMBERT)
  • L’élevage de vaches laitières de la ferme du Château de Varax
  • Le jardinage sous serre
  • La composition d’une brioche bio en comparaison avec une industrielle
  • La fabrication de papier
  • La visite du jardin parc face à l’école avec ses arbres centenaires et  majestueux
  • Le clos de Valérie  avec ses chevaux et sa chèvre
  • Le lien entre le recyclage des cartouches et la solidarité aider les handicapés grâce à la collecte des bouchons à l’école

Et pour mieux appréhender les relations énergie-climat les enfants ont relevé le « défi Recylum« .
L’année scolaire 2016 / 2017 a également été très riche pour cette activité TAP développement durable à Marcilly avec notamment

  • La découverte des plantes invasives le long de l’Azergues (ambroisie, renouée du Japon, …)
  • La visite du jardin de la famille Patriat au Nélie
  • La découverte d’un métier peu connu, de stoppeuse (pour réparer des trous dans des vêtements)
  • Une rencontre avec l’association « Enfance et Partage » et la mise en place d’une action de récupération des cartouches vides d’imprimantes pour financer des actions contre la maltraitance des enfants
  • La visite du Château de Varax et la découverte de son histoire, de son origine
  • La plantation d’un pêcher dans le parc de Varax avec un arboriculteur retraité
  • La production de boules de graisses pour nourrir les oiseaux en utilisant des pommes de pin
  • L’apiculture et le fonctionnement d’une ruche
  • La production de guirlandes en papiers avec des petits personnages
  • La fabrication du dragon pour le carnaval des associations
  • La cuisson solaire
  • La conception d’un micro-jardin aromatique au Château de Varax
  • Le témoignage d’un électricien membre de l’association « Electriciens sans frontières » qui a expliqué l’électrification rurale dans les pays pauvres avec des énergies renouvelables.

 

Comme vous pouvez le constater, ces TAP  donnent l’opportunité aux enfants d’agir ensemble dans une logique éco-responsable en cohérence avec  notre Agenda 21. Ces séances sont un terrain d’action pour faire prendre conscience aux enfants de l’importance d’avoir un comportement en phase avec le développement durable.

Le lien de ces activités avec l’Agenda 21 est également porté par des actions comme le nettoyage de printemps, le conseil municipal des enfants, la participation des enfants à la distribution des colis de fin d’année aux personnes âgées, ou encore la collecte de bouchons de bouteilles plastiques pour l’association Handi-chiens.

 

Pour terminer cet article, nous nous sommes permis de reprendre une phrase d’Antoine de Saint-Exupéry qui évoque parfaitement la logique de développement durable : On n’hérite pas la terre de nos ancêtres … on l’emprunte à nos enfants !

 

Jean-Louis RATAIL membre de la commission éco-citoyens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s